Iguazu part 2 – dans la jungle

Aujourd’hui c’est le tour du côté Argentin des chutes.

Complètement différent, beaucoup plus sauvage, on est ici dans la jungle. Avant d’aller voir le site des chutes en lui même, j’ai profité du temps disponible pour aller faire un tour sur le Sendero Macuco. Une petite balade de 40 minutes vous conduit à une petite cascade où vous attend une piscine naturelle. Mais ce que j’ai trouvé le plus sympa n’est pas la cascade ni la piscine, c’est d’avoir marché durant ces quelques minutes sans croiser âme qui vive et cette impression d’être « seul dans la jungle ».

Le son des insectes, le bruit d’un animal qui fuit à votre approche, les toiles d’araignées et leurs tisseuses colorées vous font sentir une certaine insécurité que j’ai largement préféré à celles des rues de Buenos Aires. Je dois dire que sur le coup j’ai eu beaucoup de chance de commencer ma visite du parc si tôt et d’avoir vraiment l’impression d’être seul. Je ne saurais que trop vous conseiller cette mise en jambe avant la découverte des chutes dans le reste du parc.

Ensuite, je suis retourné dans les chemins plus « touristiques ». Entre « La Garganta del diablo » (la cascade la plus impressionnante des deux côtés du site), « Le Paséo Superior » et le « Paséo Inferior » c’est tout un enchevêtrement de passerelles qui vous permet de tantôt surplomber les différentes cascades, tantôt être submergé par la bruine ambiante au point qu’il vaut mieux se munir d’un appareil photo étanche.

On est sans cesse fasciné par la façon dont la pierre et l’eau se livrent une bataille forcenée au milieu de cette verture. Certains passages vous font traverser le rio Iguazu qui parait si calme qu’on a du mal à imaginer la violence des chutes qui se révèlent à vous.

Bref un des plus beaux site que j’ai vu depuis le début de mon voyage. A voir sans aucune hésitation.

2 réflexions sur « Iguazu part 2 – dans la jungle »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *