Ushuaia et la terre de feu

Un petit tour en Patagonie,

quand je dis un petit tour, c’est un doux euphémisme. J’ai passé environ 3 semaines   entre la Patagonie chilienne et argentine. Je n’étais pas seul car 2 amis sont venus me rejoindre pour ce périple.

D’abord Ushuaia, dont les guides vous disent qu’il n’y a rien à faire si ce n’est pour le mythe. Et bien je ne suis pas d’accord !

Premièrement il y a la ville. Rien de bien particulier, mais le cadre reste sympathique et, pour ceux qui ne connaîtraient pas Annecy parce que ça y ressemble beaucoup, c’est bondé de magasins de montagne en tout genre.  Ici tout porte le nom de “Tierra del Fuego” ou de “Fin del Mundo” .

Bref une ville très dynamique entourée d’une nature d’exception. Le site principal est le parc national de la terre de feu. Mais j’ai largement préféré “La Valle de los Lobos” une balade de 3 heures où les paysages changent régulièrement. Entre les forêts d’arbre pétrifiés, les champs de tourbière, les lacs de montagne où se jettent les glaciers, c’est un ravissement pour les amateurs de nature. De part leur barrage on devine la présence des castors qui, lorsqu’ils daignent se montrer, vous font un festival.

Mais c’est en nquittant Ushuaia en bateau, direction le chili juste en face (30 min de bateau) que le point de vue s’est avéré le plus beau. Un ciel magnifique et une mer des plus calme ont reflété les montagnes tel un miroir. On ne savais plus où donner de la tête. En arrivant au Chili, à Puerto Navarino, j’ai trouvé le lieu où je veux finir mes jours. Il n’y a rien, juste une maison tenue par un garde de l’armada chilienne qui vit là seul avec sa famille. Ce lieu est tellement paisible qu’on aurait dit le paradis sur terre, c’est sans doute l’enfer quand les conditions météo ne sont pas de la partie, mais pour ceux qui veulent vivre loin de tout et de tous, c’est l’endroit rêvé. Où nous avons attendu le bus afin de se rendre dans la vraie ville la plus australe du monde : Puerto Williams au Chili…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *